Quelles plantes n’ont pas besoin de beaucoup d’eau ?

Les plantes égaient le quotidien, que ce soit à la maison, au bureau ou à l’extérieur. Cependant, il existe différents types de climats et de sol qui peuvent correspondre à certaines plantes mais pas à d’autres. Aussi, comment font les plantes qui survivent sans avoir besoin d’arrosage ?

Les plantes grasses ou plantes succulentes: des plantes ne nécessitant que peu d’eau

Ces plantes sont faites pour survivre dans un milieu aride et chaud. Elles sont charnues ou disposent de larges feuilles pour stocker de l’eau et faire face à la sécheresse. Le climat, les caractéristiques du sol ainsi que la forte concentration de sel correspondent à leurs attentes. Elles sont résistantes et peu exigeantes, ce qui les classe parmi les plantes sans eau. La lumière, le soleil et un endroit aéré sont tout ce dont elles ony besoin pour se développer. Elles forment des tapis originaux dans les rocailles ou remplissent rapidement les potées. Lorsqu’elles sont en pot, il faut les faire tourner pour que leur ensemble puisse accéder à la lumière et au soleil. Quand bien même elles sont en manque d’eau, elles entrent dans une phase de dormance qui leur permet de survivre sans aucun apport.

Le top des plantes non grasses ne nécessitant pas d’arrosage

Sans être des plantes grasses, certaines autres plantes parviennent à survivre sans eau que ce soit en région sèche ou en cas de sécheresse prolongée. On retrouve par exemple l’agave: elle peut stocker l’eau dans ses feuillages épais. De même, le bougainvillier est un arbuste très robuste apportant d’incroyables couleurs. La verveine quant à elle couvre le sol et se développe à des températures élevées avec un sol drainé. Pour le côté tropical, le lantana offre de jolies fleurs odorantes et colorées, qui s’accordent à tous les types de sol. Autre plante sans eau, le laurier est un arbuste tropical avec de belles fleurs parfumées qui se développent dans les zones côtières. Parmi les plantes vivaces, la sauge résiste à la sécheresse tout en apportant une saveur aromatique. Enfin, il y a la lavande, à cultiver en pot ou au jardin.

Quelques points sur la méthode de culture sans eau

Une ancienne technique de culture qui consomme très peu d’énergie renaît, pour des plantes sans eau. Elle régénère la structure du sol et préserve le patrimoine écologique. Elle peut être appliquée aux légumes, aux fruits et mêmes aux fleurs. Elle consiste à entasser les anciennes cultures des foins ou des déchets verts sur une hauteur d’environ 40 cm. Ensuite, on ajoute les déchets organiques des animaux de la ferme comme la poule et les lapins. On finalise le tout avec les déchets issus du bois ou des branches, qui au préalable, ont été passés au broyeur. Avec cette couverture, le sol reste humide et meuble permettant aux plantes de s’ancrer en profondeur. Il ne subit ni l’effet du froid, ni l’effet de la chaleur, et la faune microbienne est même maintenue.